Conseils pratiques

LECTIO DIVINA QUOTIDIENNE

Quelques conseils pratiques pour la mise en œuvre concrète
de cette pédagogie divine
« Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour »

Lectures bibliques de la messe quotidienne

Il est évidemment possible de s’appuyer, pour la lectio divina, sur les lectures proposées pour la liturgie de la messe quotidienne. Beaucoup vivent ainsi la prière de la Parole, et avec profit. Cependant, les lectionnaires liturgiques ne sont pas faits pour constituer un programme de lectio divina ; il serait plus juste de dire qu’ils la présupposent et en sont le prolongement dans la célébration communautaire des mystères divins.

Dans la liturgie de l’Église, la lectio divina serait plus proche, d’ailleurs, de l’Office des lectures (un des temps de prière prévus dans la Liturgie des Heures que prient chaque jour les prêtres, diacres et religieux) que de la Liturgie eucharistique. Les feuilles hebdomadaires qui vous sont proposées ont été conçues pour déployer la pédagogie propre et traditionnelle dans l’Église de la lectio divina (telle qu’elle est déployée dans la page du site web « Qu’est-ce que la lectio divina »).

Des traductions

Il revient à chacun de choisir la traduction qu’il préfère. Il n’y a pas de contrainte en ce domaine, sinon qu’il faut choisir une traduction correcte.

Heureusement, nous avons un large choix en langue française. Il est simplement conseillé de lire chaque jour la Parole de Dieu dans la même édition du texte biblique.

Dans les feuilles hebdomadaires, la traduction choisie pour les textes complémentaires est habituellement celle de la Bible de Jérusalem. Celle-ci est tout à la fois très répandue et plus précise que la traduction de la Bible de la Liturgie (qui est faite pour la proclamation publique plus que pour la méditation personnelle).

Un partage

Puis-je vivre régulièrement la lectio divina si je n’ai pas la possibilité d’en partager les fruits dans une rencontre communautaire ?

La lectio divina est une démarche personnelle, mais qui peut s’épanouir dans le partage. Si cela est possible, il est effectivement recommandé de pouvoir régulièrement (au moins une fois par mois) se retrouver à plusieurs pour un temps de lectio communautaire, de partage et de réflexions sur les questions soulevées par les textes bibliques priés (évidemment dans un contexte de prière). Sinon, il est bon de pouvoir de temps en temps rencontrer un prêtre ou un moine qui pourra vous soutenir dans cette démarche spirituelle et répondre à telle ou telle question. Notre blog pourra également accompagner votre réception de la Parole de Dieu.

Bonne et sainte lectio divina !