Nous prions avec Le Livre de Ben Sirac le Sage  : 
 
du 25 juin au 14 juillet : semaines 1 à 3 
 
du 15 au 22 juillet : semaine 4
 
du 23 au 29 juillet : semaine 5
 
du 30 juillet au 5 août : semaine 6
 
 
 
 

DIMANCHE 2 JUIN 2013 – SAINT-SACREMENT

 

Comme la Parole de Dieu vient à nous dans le Corps du Christ, dans le Corps eucharistique et dans le Corps des Écritures par l’action de l’Esprit Saint, de même elle ne peut être accueillie et comprise pleinement que grâce à ce même Esprit (...) La Parole et l’Eucharistie sont corrélées intimement au point de ne pouvoir être comprises l’une sans l’autre: la Parole de Dieu se fait chair sacramentelle dans l’événement eucharistique. L’Eucharistie nous ouvre à l’intelligence de la Sainte Écriture, comme la Sainte Écriture illumine et explique à son tour le Mystère eucharistique. En effet, sans la reconnaissance de la présence réelle du Seigneur dans l’Eucharistie, l’intelligence de l’Écriture demeure incomplète. C’est pourquoi, « la Parole de Dieu et le Mystère eucharistique ont toujours et partout reçu de l’Église non pas le même culte mais la même vénération. C’est ce qu’elle a établi, poussée par l’exemple de son Fondateur, en ne cessant jamais de célébrer son Mystère pascal, en se réunissant pour “lire dans toute l’Écriture, ce qui le concernait” (Lc 24, 27), et pour réaliser l’œuvre du salut par le mémorial du Seigneur et les Sacrements ». Benoit XVIVerbum Domini.

 

En cette fête du Saint-Sacrement et au moment où nous entrons dans la dernière semaine de notre parcours de lectio divina sur Rm 1-8, nous sommes invités à l'action de grâce et à la contemplation. L'Esprit Saint lui-même vient au secours de notre faiblesse pour nous faire contempler, dans l'Ecriture comme dans l'Eucharistie, le Christ présent. Il est présent aux trois sens du terme en français :

– il est présent, parce qu'il est , auprès de nous, au milieu de nous et en nous.

– Il est présent, parce qu'il est là maintenant, et non seulement hier ou demain.

– Il est présent, parce qu'il se donne à nous comme un cadeau, un présent.

 

La contemplation, fruit des trois étapes précédentes de la lectio divina, nous fait entrer dans un silence qui est le fruit de la Parole reçue et échangée, un silence plein et riche, un silence d'adoration.

 



Chaque jour, nous publions sur Twitter un court message d'une ou deux phrases pour accompagner la lectio divina quotidienne. Si vous n'êtes pas présents sur ce réseau social mais souhaitez recevoir les courts messages nous pouvons vous les envoyer par email.

 

Sainte lectio divina

 

Christophe de DREUILLE

@lectiodivina13