Lectio divina - Saint Pierre
Fête de Pâques, du 16 au 22 avril :  Paques 2017
 
Nous prions avec la 1ère Lettre de saint Pierre : 
 
du 23 avril au 13 mai, semaines 1 à 3
 
du 13 au 20 mai : semaine 4
 
du 21 au 27 mai : semaine 5
 
du 27 mai au 3 juin : semaine 6
 
du 4 au 10 juin : semaine 7
 
du 11 au 17 juin : semaine 8
 
du 18 au 24 juin : semaine 9
 

25 décembre 2013 – Noël
 
Joyeux et Saint Noël à vous tous !

Nativ.JPG
(Le Caravage. Adoration des bergers – 1609 Messine)

 
C'est à partir de l'Evangile de la Messe de l'Aurore, au petit matin de ce grand jour de la Célébration de la Nativité du Seigneur, que nous vous souhaitons de saintes et heureuses fêtes de Noël.
 
L'Evangile de cette messe (Lc 2,15-20) souligne l'attitude , la réaction, des premiers témoins de la naissance de Jésus : Marie bien sûr, mais aussi les bergers des environs de Bethléem. En ce grand jour de Noël, nous vous invitons à accueillir chaque jour la Parole de Dieu avec l'attitude de Marie et avec l'attitude des bergers : 
 
– Marie "gardait tous ces événements et les méditait dans son coeur" (Lc 2,19). Elle est le modèle de la lectio divina.
– Les bergers, "après avoir vu, racontèrent ce qui leur avait été annoncé... ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu" (Lc 2,17-20). Ces bergers témoignent des fruits de cette lectio divina : annoncer la Bonne Nouvelle, glorifier et louer Dieu.

Nous vous offrons, en guise de cadeau de Noël, ces quelques mots du Saint Père, dans son homélie de la Messe de la Nuit de Noël :  
 
"Le Verbe s'est fait chair, et il a planté sa tente parmi nous"
 

Les bergers ont été les premiers à voir cette “tente”, à recevoir l’annonce de la naissance de Jésus. Ils ont été les premiers parce qu’ils étaient parmi les derniers, les marginaux. Et ils ont été les premiers parce qu’ils veillaient dans la nuit, gardant leurs troupeaux. C'est la loi du pèlerin que de veiller, et ils veillaient. Avec eux, arrêtons-nous devant l’Enfant, arrêtons-nous en silence. Avec eux remercions le Seigneur de nous avoir donné Jésus, et avec eux laissons monter du plus profond de notre cœur la louange de sa fidélité : "Nous te bénissons, Seigneur Dieu Très-Haut, qui t’es abaissé pour nous. Tu es immense, et tu t’es fait petit ; tu es riche, et tu t’es fait pauvre ; tu es le tout-puissant, et tu t’es fait faible."

En cette Nuit, partageons a joie de l’Évangile: Dieu nous aime, il nous aime tant qu’il adonné son Fils comme notre frère, comme lumière dans nos ténèbres. Le Seigneur nous répète :« Ne craignez pas » (Lc 2, 10). Comme les anges l'ont dit aux bergers: "Ne craignez pas!" Et moi aussi je vous répète : "Ne craignez pas !" Notre Père est patient, il nous aime, il nous donne Jésus pour nous guider sur le chemin vers la terre promise. Il est la miséricorde, notre Père pardonne toujours. Il est la lumière qui resplendit dans les ténèbres. Il est notre paix. Amen.

Pape François

 

chris01.jpg

 
Très saintes fêtes de Noël.

Père Christophe de DREUILLE
@lectiodivina13