Nous prions avec l'Evangile selon saint Matthieu : 
 
 
du 12 au 18 novembre : semaine 3
 
du 19 au 26 novembre : semaine 4
 
du 27 novembre au 2 décembre : semaine 5
 
 
 
 
 
 

DIMANCHE 22 JUIN 2014 – ST-SACREMENT

 

Le coeur de l'homme est enclin au mal dès sa jeunesse, mais jamais plus je ne frapperai tous les vivants (Gn 8,21)

 

Le Seigneur t'a donné à manger la manne, pour te faire découvrir que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur (Dt 8 – 1ère lecture de la messe de ce dimanche)

 

"Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement" (Jn 6 – Evangile de la messe de ce dimanche)

 

Durant cette semaine, la lectio divina (Gn 8 à 12) nous fera méditer sur ces récits qui, de la fin du déluge jusqu'à l'appel d'Abraham, soulignent la sollicitude du Seigneur pour l'homme qu'il a créé. Cet homme est pécheur, mais le Seigneur ne se détournera pas pour autant de lui. Au contraire, il va tout mettre en oeuvre pour le sauver. Sa miséricorde l'emporte sur le mal présent dans le coeur de l'homme.

 

La Fête du St-Sacrement, en ce dimanche, rappelle que l'Eucharistie est, avec la Parole de Dieu, l'un des deux modes privilégiés et complémentaires de la Présence active du Seigneur auprès de son peuple plongé dans le combat spirituel contre le mal. Le récit des disciples d'Emmaüs le souligne (Lc 24) : Le Christ ressuscité manifeste sa présence à ses disciples tout d'abord par sa Parole sur le chemin, et par l'Eucharistie à la maison. L'Eucharisite nous permet déjà de vivre ce repos en Dieu (repos qui était associé dans l'AT à la perspective de la Terre Promise). La Parole nous permet de cheminer, l'Eucharistie nous donne de contempler. 

 

Sur la complémentarité entre la Parole de Dieu et l'Eucharistie, cf. la 11e conviction (pédagogie de la lectio divina).

 

Sainte lectio divina

 

Christophe de DREUILLE

@lectiodivina13