Nous prions avec Le Livre de Ben Sirac le Sage  : 
 
 
du 13 au 19 août : semaine 8
 
du 20 au 26 août : semaine 9
 
Nous prions avec l'Evangile selon saint Matthieu : 
 
 
 27 août au 16 septembre : semaines 1 à 3
 
 
Nous prions avec Le Livre de Ben Sirac le Sage  : 
 
 
du 13 au 19 août : semaine 8
 
du 20 au 26 août : semaine 9
 
Nous prions avec l'Evangile selon saint Matthieu : 
 
 
 27 août au 16 septembre : semaines 1 à 3
 

 

"Les nations verront ta justice

et tous les rois ta gloire,

Alors on t'appellera d'un nom nouveau

que la bouche du Seigneur désignera" (Is 62, 2)

La fête de l'Epiphanie que nous célébrons en ce dimanche nous invite à la joie du salut et à l'action de grâce pour l'ampleur de ce salut qui, dans le Christ, veut rejoindre chacun, aussi loin soit-il. Tel est bien le sens de la lectio de ces jours. Ces textes du "3e Isaïe" ont en effet porté cette promesse qui s'accomplit dans l'incarnation du Verbe de Dieu. 

 

Is 62 (lectio de ce jour et de demain) contient une image qui s'appuie sur le prophète Osée et se déploie dans le Cantique des Cantiques : l'alliance du Seigneur avec son peuple, avec l'humanité, est décrite en termes d'épousailles, d'amour sponsal. Ce thème sera repris par Jean le Baptiste qui se décrit lui-même comme "l'ami de l'époux". Celui-ci, dans la cérémonie du mariage en Orient, avait la responsabilité de mettre en présence l'époux et l'épouse, en conduisant l'épouse jusqu'à la demeure de son époux. Telle est le témoignage de Jean Baptiste, qui le comble de joie : "au milieu de vous se tient quelqu'un que vous ne connaissez pas" ; "c'est pour qu'il fût manifesté que je suis venu". La mission du Baptiste devient la nôtre, celle de l'Eglise : mettre en lien, en communion, chaque personne avec le Christ. 

 

La bénédiction solennelle de cette solennité nous le rappelle : 

"Aujourd'hui, le Christ s'est manifesté au monde, il est la lumière qui en dissipe les ténèbres; marchez avec lui, pleins de confiance et que Dieu fasse de vous des lumières pour guider vos frères sur leurs chemins".